Petit Logo Association de jumelage de Cap-Rouge-St-Augustin

Des souvenirs inoubliables

**********

Jumelage en Guadeloupe,
Croisière et Martinique.
Février 2013

C'est le 9 février 2013 que les Québécois arrivent à l'aéroport de Pointe-à-Pître où nos amis Guadeloupéens nous accueillent avec enthousiasme! Ces retrouvailles ne font que rajouter plus de soleil dans nos vies et c'est autour d'un amical pot de bienvenue que tous les participants en profitent pour échanger les dernières nouvelles. Au terme d'une première rencontre des plus animées, nous sommes pris en charge dans nos familles d'accueil peu avant le chant du coq!

À Capesterre, gourmands et gourmets se retrouvent au "Break à Jarry", un resto des plus sympathiques où de nombreux participants se découvrent des talents de danseurs, en route vers une journée de découverte de la capitale, et un premier contact avec La Grande Parade du Dimanche Gras.

La plage de Grand-Anse nous a permis de respirer le grand air salin à proximité des vagues toujours au rendez-vous sur cette plage: les québécois n'hésitent pas à patauger sur la grève en pensant à leurs concitoyens qui sont aux prises avec la neige et le froid...

Un évènement marquant de ces premières journées fut la Grande Parade du Mardi Gras à Basse Terre qui a été fidèle à la tradition avec leurs costumes tous aussi flamboyants les uns que les autres !!! À voir l'enthousiasme de la foule, la fête a été un véritable succès.

L'un des moments forts de notre séjour en Guadeloupe a certes été l'opération de sauvetage à Bouillante de quelques sirènes qui se sont éloignées du bateau et qui ont dû être rescapées alors qu'elles étaient emportées par un fort courant. Nicole Côté pourra certes fournir quelques détails relatifs au "sauvetage"...

Comment ne pas visiter la Guadeloupe sans visiter quelques distilleries qui ajoutent un parfum de rhum agricole à l'air marin qui nous ensorcelle? Comment ne pas consacrer quelques heures au Carbet? Comment ne pas se laisser dorloter chez Eugénette, face à la mer?

Nous sommes le 16 février à bord du bus qui nous conduit à Pointe à Pitre où nous devons monter à bord du Costa Luminosa, notre bateau de croisière pour les six prochains jours. 18 Québecois et 20 Guadeloupéens feront un tour des Iles des Caraibes. Dès notre arrivée au quai d'embarquement, nous pouvons apercevoir le grand C du Costa Luminosa. Magnifique bateau sur lequel nous nous laissons charmer par l'ambiance intérieure. Le bateau nous offrait quatre restaurants, un cinéma, un casino, une piscine à chaque extrémité, un théâtre, sans oublier les boutiques de cadeaux et de mode.

Départ de Pointe à Pitre :

Le nom de la ville vient probablement d'un certain Peter, pêcheur hollandais arrivé là avec la première vague de migration en provenance du Brésil, semble-t-il. Elle reste un port touristique très actif avec une façade en plein centre ville, un patrimoine historique et culturel remarquable : Cathédrale St-Pierre-St-Paul, (1843) musée St-John Perse, ancienne mairie(1885), sous-préfecture (milieu XIX), place de la Victoire(1775).

Première destination St-Martin

La moitié de l'ile (St-Maarteen) est un pays indépendant du Royaume des Pays-Bas, avec sa capitale qui est Phillipsburg, et l'autre moitié nord (St-Martin) avec sa capitale Marigot fait partie de la France. Nous étions dans la partie Néo-Hollandaise avec ses meilleurs restaurants, ses boutiques somptueuses pour y faire des achats hors taxes.

En passant par La Romana

La Romana est une ville recluse en République Dominicaine à l'est de St-Domingue. Nous nous somme rendus, en soirée, à Place Altos de Chavon.site médiéval pour voir le spectacle Kandella, magnifique pour ses danses et costumes typiquement espagnols.

Ile de Catalina

Ile de Catalina possède de belles plages de sable blanc bordées de cocotiers. Nous nous sommes amarrés au début de l'avant-midi. Avec nos maillots de bain et notre crème solaire, l' heure était à la baignade. L' eau d'un bleu turquoise, à une température de 28 C, nous a permis de belles heures de plaisir. (La vie des gens riches et célèbres, en quelque sorte). Un repas du midi nous a été servi sur la plage.Hamburger et frites nous redonnaient le goût du Québec après une semaine de nourriture créole.

Tortola

Tortola est la plus étendue des iles vierges Britanniques (avec conduite à gauche), elle fut l'ile où Christophe Colomb posa le pied à son deuxième voyage en 1493. Volcanique, le sud est montagneux et le Mont Sage qui culmine est le plus aride. La côte nord est un site naturel d' exception, avec ses épaisses forêts tropicales noyées dans la brume. Après un Tour de ballade en montagne pour profiter des plus beaux panoramas, nous nous sommes rendus à la Baie de Cane avec ces littoraux exquis qui nous invitaient à la baignade.

La Martinique

Fort de France.

Plus d un siècle après que Colomb ait découvert la Martinique, avec l'arrivée des premiers colons européens, aujourd'hui, Fort de France est la capitale. Cette ville pittoresque, idéale pour faire du shopping, a son côte français bien distinctif. Il y a aussi le Parc Central avec ses jardins remplis de fleurs et de fontaines. Le Fort historique St-Louis, la Cathédrale du même nom avec son architecture de bois marin et la bibliothèque Schoelcher, ainsi que son marché datant de plusieurs décennies où l'on peut se procurer des épices en vrac, les robes en madras et les toiles peintes aux couleurs de la Martinique.

De retour à la Guadeloupe.débarquement à Pointe à Pitre avec un merveilleux souvenir des ces iles antillaises et le sentiment d avoir tissé des liens plus forts entre Québécois et Guadeloupéens.

Mais pendant que certains faisaient des sauts de puce d'iles en iles, un petit groupe de 8 Québécois, avec sans doute le pied un peu moins marin, s'installaient en permanence en Martinique pour une semaine de repos, de farniente et de visites de cette magnifique, surnommée l'Ile aux fleurs.

Hébergés à l'hôtel La Pagerie, aux Trois Ilets, notre séjour dans cet hôtel entièrement rénové, à promixité de la plage et de commerces de proximité a été un délice de gastronomie pour le souper du soir où nous nous retrouvions tous en fin de journée. Nous avons eu le bonheur de faire la connaissance du chef, David, ayant travaillé pendant 2 ans, à l'Auberbe l'Eau à la bouche, à Sainte-Adèle, dans les Laurentides, avec la célèbre chef Anne Desjardins. Heureux de retrouver des Québecois, il s'est surpassé pour nous servir des mets tous aussi appétissants les uns que les autres allant jusqu'à changer son planning de menus pour nous faire déguster la célèbre langouste des iles. Bref, cette semaine en Martinique nous aura assurément laissé quelques livres en trop.

Outre les principaux attraits de la capitale ci-haut mentionnés, une visite des Jardins de Balata émerveillait notre oeil de couleurs, de plantes et de fleurs tropicales dont de nombreuses variétés d'orchidées. Le Nord de l'Ile vaut aussi un détour pour voir le site historique de Saint-Pierre, ville détruite en 1902 par l'éruption volcanique de la Montagne Pelée.

La partie Sud de l'Ile a aussi ses charmes avec ses nombreuses anses de pêcheurs, la commune du Diamant et son célèbre rocher et la magnifique plage des Salines, dont l'eau bleu turquoise oblige à la baignade. En cours de route, un arrêt au Domaine de la Pagerie où naquit l'Impératrice Joséphine, épouse de Napoléon, demeure un incontournable de cette portion de l'histoire française d'outre-mer.

Si l'on rajoute au programme officiel des activités quelques réceptions privées chez l'un ou l'autre de nos hôtes, le niveau de succès de cette merveilleuse escapade au soleil atteint un sommet qui ne pourrait être dépassé; merci donc à tous nos amis et amies qui ont contribué à faire de notre voyage en Guadeloupe un souvenir impérissable.

Au moment du retour, le 28 février, nos pensées restent incrustées dans les coquillages et c'est le coeur rempli de souvenirs et d'amour que nous acceptons de réintégrer la Capitale Nationale encore endormie sous plusieurs centimètres de belle neige blanche.

**********

Archives de nos récits

Le 20 ième Anniversaire de Chauray, septembre 2011. cliquez ici

Souvenir du voyage à La Ferté Saint-Aubin, juin 2010. cliquez ici

© "Association de jumelage de Cap-Rouge-St-Augustin" 2011, tous droits réservés